avril 17, 2021
Forgeron et les origines de la forge

Les origines de la forge et du métier de forgeron

Les origines de la forge datent d’environ 5000 ans avant J.C. En fait, le métier de forgeron existe depuis que les métaux furent découverts. Depuis cette époque, l’activité s’est raffinée. Si autrefois, on représentait le forgeron avec le marteau et l’enclume, aujourd’hui, nous sommes obligés de parler de ferronnier, de coutelier ou de maréchal ferrant.

Qu’est-ce que la forge?

La forge est l’endroit où le forgeron chauffe le métal pour le déformer, à chaud ou à froid, par l’utilisation d’un outil de choc. Les artisans de la forge peuvent obtenir différentes pièces par ce procédé. Le couteau est probablement la pièce la plus connue qui résulte de la forge.

Au départ, les forgerons font en sorte de concasser le minerai. Le résultat est ensuite fondu dans un fourneau. Il sera martelé, pour ensuite être refondu.

Dépendemment de la future utilisation du minerai, il sera mélangé avec d’autre métal comme l’acier. Pour obtenir du bronze, il sera associé à l’étain et au cuivre..

De quand date la première forge?

Les origines de la forge et l’art des techniques de forgeage remonte à au moins 4000 ans avant JC. Le forgeage à chaud des métaux a commencé en Mésopotamie (entre le Tigre et l’Euphrate).

Le bronze et le fer ont subi le processus de forgeage des premiers hommes pour produire des outils à main, des armes de guerre et des bijoux. Cependant, le tout premier métal enregistré, forgé par le feu et utilisé par les humains était l’or. Pour façonner le métal, la roche a été utilisée comme marteau de forge.

À l’époque, il suffisait donc de chauffer le métal, jusqu’à ce que sa couleur vire au rouge. Ensuite, les forgerons lui donnaient la forme souhaitée. Les fourneaux étaient rudimentaires. Ils ne pouvaient donc pas utiliser de moule ou ramollir le métal à leur guise.

La forge du 19e siècle

Le forgeage à ciel ouvert du fer forgé était quelque chose que les forgerons du 19ème siècle étaient très compétents et qualifiés. Cependant, il y avait un hic…

Le fer forgé ne pouvait être formé qu’à grande chaleur. Par conséquent, les forgerons sont devenus des experts de la soudure.Ce processus a permis de souder d’énormes pièces forgées d’arbres pesant 10 tonnes et plus.

Ensuite vint la grande invention de la machine à vapeur. Cette invention nous a permis d’entrer dans l’ingénierie de forge moderne telle que nous la connaissons tous. La puissance électrique tirée du moteur à vapeur et les développements explosifs qui en résultaient étaient toute une avancée pour la forge industrielle. Maintenant, la forge n’était plus dépendante des emplacements de la rivière.

Les forgerons de la fin du 19e et du début du 20e siècle incorporaient des marteaux entraînés par des transmission. À l’aide de ces marteaux, ils ont produit un assortiment de pièces forgées principalement pour l’industrie ferroviaire, automobile et agricole.

Développement de la fabrication de l’acier

Le développement du procédé Bessemer, pour le procédé de fabrication de l’acier, a été d’une grande aide pour l’industrie de la forge.

Vous vous demandez comment cela a aidé les forgerons? Cela signifiait que des approvisionnements moins chers de minerai de fer contenant des niveaux élevés de phosphore et de soufre pouvaient être fondus pour produire de l’acier de haute qualité.

Le développement simultané du processus de fabrication de l’acier à foyer ouvert vers la fin du 19e siècle a également été un succès pour l’industrie de la forge. L’industrie dispose désormais d’une matière première fiable, à faible coût et à grand volume.

Ainsi, a commencé le voyage des techniques modernes dans l’industrie de la forge en pleine puissance!

Les temps modernes de la forge

Aujourd’hui avec les marteaux contrôlés par ordinateur, on peut dire que la technologie et les techniques ont évolué grandement depuis les origines de la forge. L’activité est devenue une industrie de renommée mondiale, contribuant de manière significative au développement de l’humanité.

L’industrie de la forge produit une large gamme d’outils en acier forgé destinés notamment aux industries de l’aérospatiale, de l’automobile, des mines, de l’agriculture et de l’énergie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *