avril 19, 2021
verrière

Qu’est-ce qu’une journée typique pour une souffleuse de verre?

Pour la souffleuse de verre, aucun jour n’est pareil. Elle peut; souffler, couper, meuler ou polir le verre, faire des travaux de conception sur un ordinateur, envoyer des courriels aux gens, rencontrer des clients, esquisser des idées et des dessins, expérimenter des idées. Sur le terrain, l’idéal est d’autant faire la fabrication que la conception. En gros? La souffleuse de verre fait les mêmes tâches qu’un homme

Quels sont les meilleurs et les pires aspects du travail?

La meilleure partie est la bien sûr la fabrication. Elle implique d’être assis sur le banc à travailler avec le verre chaud. Le fruit des efforts pour un souffleur de verre est de terminer une pièce et d’en être satisfait. Encore mieux quand le client est satisfait.

Malheureusement en général, être verrier, c’est aussi les tâches administratives comme l’envoi de courriel et le travail de conception à l’ordinateur. Ces tâches éloignent l’artisan de son temps de création.

Les stéréotypes et les malentendus courants?

Les gens supposent souvent que le verrier passe la journée à souffler du verre. Bien que ce soit génial, en fait, il n’a pas la possibilité de souffler du verre aussi souvent qu’il le souhaite.

Chaque jour devant le four coûte cher. Il faut donc planifier soigneusement la journée pour s’assurer de tirer le meilleur parti de son temps en studio. Il y a beaucoup de temps avant et après le soufflage ou la sculpture d’une œuvre. Conception et refonte, découpe, nombreuses étapes de meulage, polissage et aussi gravure. Et tout au long du processus, une petite chose peut détruire la pièce et vous devez tout recommencer. Cela peut être assez stressant et émotionnel, surtout lorsque vous investissez autant de vous-même dans le travail. Mais cela en vaut vraiment la peine lorsque vous créez quelque chose de beau. Surtout quand il est apprécié par les autres.

Comment attirer plus de femmes sur le terrain?

Pour attirer et garder plus de femmes dans le verre, celles qui le font devraient simplement s’encourager et soutenir les autres. Le soufflage de verre en particulier se prête bien à cela car la plupart du temps, vous avez besoin d’au moins un assistant, qui a tendance à être quelqu’un qui cherche à développer davantage ses compétences. C’est le moyen idéal pour travailler et soutenir les autres, ainsi que pour développer ces propres compétences.

Pour soutenir les femmes et qu’il y en ait plus sur le terrain, les gens devraient investir dans celles qui le font déjà en ce moment. Les emplois de verre et de création ne sont pas particulièrement attrayants financièrement et celles qui le font c’est par amour.

Il ne s’agit pas de simplement donner de l’argent. Acheter un beau morceau de verre fait à la main, ou commander une pièce sur mesure pour une occasion spéciale, pour votre maison ou pour votre bureau, servirait à donner un coup de pouce. C’est une aide au niveau financier, mais vous aurez aussi contribué à faire en sorte que le créateur fasse ce qu’il fait et à permettre aux futurs créateurs d’apprendre d’eux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *